Exemples réussis

Guisanplatz 1B

Guisanplatz 1B

Propriétaire du bâtimentDépartement fédéral des finances (DFF), Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), Berne
Les développeurs de projetAebi & Vincent Architekten SIA SA
L'utilisation principaleBureau
ArchitectureAebi & Vincent Architekten SIA SA
BâtimentAebi & Vincent Haustechnik (ancien PGMM)
PlanificateurCSD Ingenieure SA (Planificateur de durabilité)
Surface utile19 000 m2
Investissement
EmplacementCarte

Le nouveau bâtiment administratif de la Confédération «Guisanplatz 1b» à Berne a été le premier à se voir décerner le certificat Platine du standard SNBS 2.0 pour les bâtiments. L’édifice occupe une surface de 19 000 m², utilisés par l’Office fédéral de l’armement armasuisse et l’Office fédéral de la protection de la population OFPP.

Le bâtiment tire son énergie de sources renouvelables et de la chaleur résiduelle. Il se distingue notamment par ses pieux énergétiques, des pieux de fondation jouant en même temps un rôle d’échangeur de chaleur avec le terrain. Une installation photovoltaïque permet également de couvrir une partie des besoins en énergie.

L’ensemble du projet, composé des trois bâtiments 1, 1a et 1b, s’inscrit dans le schéma directeur 2024 concernant l’utilisation des bâtiments de l’administration fédérale et fait donc figure de projet pionnier dans la mise en œuvre de son plan d’occupation «multispace». Parallèlement à la productivité et à l’efficacité, ce concept doit aussi permettre à l’administration de stimuler et d’améliorer la motivation, le bien-être et la flexibilité des collaborateurs.

Avec deux autres bâtiments non labellisés SNBS, l’immeuble de bureaux fait partie de la première phase de construction sur le site de l’ancien arsenal fédéral. Cette phase a été lancée en 2009-2010 par un concours de projet sélectif. Le projet lauréat «JOIN-Y», élaboré par Aebi & Vincent Architectes SIA SA de Berne, a été sélectionné par le jury parmi 18 dossiers déposés. Débutés en juillet 2013, les travaux de construction se sont étalés sur près de six ans. D’après le maître d’ouvrage, l’Office fédéral des constructions et de la logistique, le chantier s’est déroulé comme prévu et dans les délais annoncés. Les coûts réels pour l’ensemble de la phase n’ont pas dépassé le cadre du crédit d’engagement de 420 millions de francs alloué en 2012.

Devenir membre

Devenez actif dans le domaine de la construction durable. Contribuez à façonner l'avenir. Nous serons ravis de vous accueillir !

Informations complémentaires

Déclaration d'adhésion